• Menuz

5 bonnes raisons de planifier ses repas

Updated: Jun 17


Rendez-vous samedi, 14h. Thème de la réunion : planification des repas. Participants : tous les membres de la famille. Le concept ne vous fait pas rêver ? Il a pourtant de nombreux avantages… Voyez plutôt.

Comment se passe la préparation des repas, chez vous ? Est-ce une seule personne qui fait les courses ? La même qui cuisine tous les jours ? Vous voulez dire celle qui saigne des oreilles quand elle entend « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? »…

Sa santé mentale est une première excellente raison de planifier les repas. En voici cinq autres.

Manger mieux

Terminé, les pâtes cinq jours sur sept. Avec quelques bases de diététique ou quelques principes alimentaires (en fonction de vos préférences) et un peu d’imagination, on obtient rapidement des repas équilibrés à chaque fois – et sur la semaine entière. De l’art de compenser le barbecue-pommes de terre à la braise avec une salade composée, le lendemain.

Économiser de l’argent

Planifier ses repas, c’est aussi moins fréquenter les supermarchés. Grâce à une liste de courses exhaustive, on limite les risques de petits achats compulsifs et on réduit les emplettes intempestives. Mais oui, vous savez, le « flûte, j’ai oublié le beurre », qui se solde par une plaquette de beurre, certes, mais aussi une tablette de chocolat (vous aviez faim), deux bidons de lessive (il y avait une super promo) et trois paquets de gâteaux (vous aviez emmené les enfants, et ils avaient eux aussi le ventre creux). 41,20 € au lieu de 2,10 €. Basta.

Gagner du temps

Ouvrir le frigo. Ne pas être inspiré. Taper « brocoli+poivron+gingembre+haché » dans la barre de recherches Marmiton. Faire la grimace. Rouvrir le frigo. Soupirer. Le refermer… Terminer avec un paquet de pâtes (cf point n°1). Alors qu’avec des repas planifiés, on sait où on va, voire on peut préparer tout ou partie du dîner la veille ou le week-end précédent (en mode batchcooking, si on est ok avec le principe). En étant moins pris au dépourvu, on peut mieux s'organiser.

Limiter les déchets

Entre les courses sans liste et le manque de temps en cuisine, il y a toujours un ou deux ingrédients qui finissent à la trappe. Enfin un ou deux, c’est ce que l’on voit. D’après l’Ademe, ce gaspillage alimentaire représente 20 kilos par an et par personne. Dont 7 kilos encore emballés. Ouch. En achetant au plus juste ce dont on a besoin (grâce à une liste de repas bien calée), on limite la casse ! Au level supérieur, on transforme même les épluchures pour le prochain repas.

Réduire la charge mentale

« Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? » peut disparaître de vos préoccupations et même, de vos discussions familiales. Grâce au planning de repas, on peut anticiper les courses au point de se les faire livrer (ou les récupérer au drive). Le contenu des repas est calé, inscrit sur la porte du frigo, qui contient toutes les matières premières pour les préparer. Voire, la recette est accessible et n’importe quel membre du foyer peut s’y coller (ici, le mercredi, ce sont les enfants qui gèrent. Ils ont beaucoup progressé !).


Alors, prêts ?

Ps : la meilleure réponse à l’équation brocoli-poivron-gingembre-haché, c’est le Sweet Bowl de OwiOwi. Enjoy !


#planifiersesrepas #mangermieux #mangerequilibre #mangermoinscher #gagnerdutempsencuisine

CONTACT

 

hello@menuz.fr

Tel: 06 30 01 27 07

 

SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS

  • Facebook Social Icône
  • Instagram

©2019 par GP-communication