• Menuz

Que faire avec du chou-rave ?

Updated: 2 days ago



C'est quoi ce truc ? Blanc, vert, voire violet, rond, et pourvu de branches feuillues, le chou-rave n'inspire pas forcément l'appétit... Jusqu'à ce que que vous ayez lu cet article.


Ne parlez pas de chou-rave aux plus de 75 ans : il leur rappelle les mêmes souvenirs que les topinambours et les rutabagas... Pas les meilleurs*. Cependant, il paraît que le chou-rave a des vertus aphrodisiaques (voilà, on vous préfère ce regard qui frétille !). L'un dans l'autre, donc, il mérite bien cet article. Et aussi que vous le posiez fièrement sur la table de dîner. Avec, ou sans sous-entendus.


La vérité, c'est qu'il en est tombé dans le panier de l'Amap hier soir. Comme la semaine dernière. Et qu'il va falloir en faire quelque chose. Mais quoi ?!


Cru

Le chou-rave est très rafraîchissant. Idéal, donc, pour les premières journées chaudes de juillet... Et jusqu'à la rentrée, puisqu'il pousse et repousse d'avril à septembre. Pour ne pas vous lasser, choisissez l'alternance :

  • apéritif : en bâtonnets, à tremper dans du houmous. #nivuniconnu

  • rémoulade : épluchez-le avant de le râper finement et de l'assaisonner avec de la mayonnaise. Mieux encore, ajoutez quelques noisettes concassées.

  • sucré-salé : râpé, accompagnez-le de pommes et noix, voire d'un peu de chèvre ou de bleu. Ou de carottes et de raisins secs. On aime, aussi, cette salade assaisonnée de sirop d'agave.

  • asiatique : comme Scally, qui l'assaisonne au nuoc-man et au vinaigre de riz. #lavie

  • méditerranéen : une sélection de recette n'est jamais complète sans une interprétation d'Ottolenghi, avec plein d'herbes, de la crème aigre et un peu de cresson. Aller simple pour les vacances.

Cuit

Soyons honnête, la version chaude est moins sexy. Mais elle reste une option, surtout si les enfants font la grimace. Grugez donc !

  • en soupe, en gratin (avec plein de béchamel et de fromage râpé), en flan. #lembrouille

  • à la vapeur, avec un peu de pancetta. Un grand oui à cette recette épique de la Ruche qui dit oui.

  • sucré-salé, encore, mais version chaude avec ce glaçage au miel.

  • tatin, pour crâner dans les dîners en ville.


Et voilà, vous ne serez plus jamais à court d'idées pour transformer votre chou-rave. Peut-être même que vous en rachèterez juste pour le plaisir, ou parce que les enfants en réclament. Si c'est le cas, vraiment, n'hésitez pas à nous raconter... On adore les histoires de bambins qui se pourlèchent les babines !


*Défi "point Godwin dans un article sur le chou-rave", atteint. Nous n'en tirons aucune fierté.

CONTACT

 

hello@menuz.fr

Tel: 06 30 01 27 07

 

SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS

  • Facebook Social Icône
  • Instagram

©2019 par GP-communication