• Menuz

Le batchcooking est-il vraiment fait pour moi ?



Cuisiner tous les repas de la semaine en une seule session de deux heures, c'est la promesse du batchcooking. Et à l'approche de la rentrée, c'est tentant. Mais... Méthode miracle ou poudre aux yeux ? On fait le point.


Depuis deux ans, le batchcooking est partout. Pas moins de trois articles dans Le Monde, une trentaine de références variées (végé, light, pour bébé, avec SuperRobot...) en librairie, des posts sur TOUS les blogs culinaires et même, des paniers tout prêts, qui vous libèrent même de la corvée des courses. Si vous y avez échappé, c'est que... C'était sympa cette mission sur Mars ?


Le principe

Chez Menuz, on a rien contre les Martiens. Voici donc le batchcooking résumé pour vous permettre d'assurer la conversation dans les dîners en ville :

  • On se met en cuisine une fois pour la semaine. 2 heures = 5 dîners (variés). C'est sport, mais jouable. Pas de temps mort : on profite du mijotage des plats les plus chronophages pour la découpe ou les mélanges des recettes plus courtes. Voire, certaines préparations servent pour plusieurs plats. Au rayon optimisation, on dirait le Graal.

  • Les adeptes du batchcooking (autrices de manuels, blogueuses) prévoient de consommer les plats les plus fragiles en début de semaine, pour d'évidentes questions de conservation.

  • Si tout se passe bien (qu'on ne rate aucune cuisson, qu'on ne change pas de programme à la dernière minute...), le batchcooking permet de faire des économies (pas de gâchis, une utilisation optimale de l'énergie).

Voilà pour la promesse magique. Avez-vous envie de la transposer dans la réalité ? Si ce n'est pas encore fait, voici de quoi vous faire gagner du temps dans cette décision.


Le batchcooking est fait pour vous si...

- vous pouvez libérer deux heures hebdomadaires pour cuisiner (deux heures d'affilée, sans interruption familiale ou professionnelle. Celles et ceux qui vous disent qu'ils batchcookent avec leur moitié et leur progéniture sont soit des instagrammeurs, soit des sorciers),

- vous êtes un minimum équipé (5 repas = un paquet de vaisselle) et heureux propriétaire d'au moins un grand frigo et une super collection de boîtes hermétiques,

- vous adhérez aux techniques d'organisation un peu rigides,

- en semaine, vous n'avez pas le temps, mais vraiment pas le temps, de cuisiner en rentrant du boulot.


Oubliez le batchcooking si...

- vous voulez profiter de votre famille le week-end,

- vous disposez d'une mini cuisine, avec une poêle, un plat à gratin et trois boîtes en plastique récupérées chez le traiteur chinois,

- vous aimez cuisiner à la cool (insérer ici l'image d'un hipster barbu dans sa cuisine, en train de goûter un ragù, un verre de vin à la main),

- vous vous laissez guider par vos envies du moment (même si cela vous conduit à dépenser des fortunes au restaurant),

- vous êtes mal à l'aise avec la nourriture quand elle se trouve dans une boîte en plastique (on connaît des mauvaises langues qui disent que le batchcooking, c'est manger des restes tous les jours).


Avez-vous toujours envie d'essayer ?

Avant de vous ruiner au rayon livres de cuisine, essayez donc les programmes de Clotilde, de Chocolate & Zucchini. Ils sont parfaitement gratuits ou gratuitement parfaits, on ne sait. Amusez-vous bien !

CONTACT

 

hello@menuz.fr

Tel: 06 30 01 27 07

 

SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS

  • Facebook Social Icône
  • Instagram

©2019 par GP-communication