• Menuz

Que faire avec... du navet ?

Updated: 2 days ago



Je n'aime pas le navet. Mais il y en avait la semaine dernière dans le panier de l'Amap. Et celle d'avant aussi. Alors j'ai appelé les copains à la rescousse, pour avoir leurs meilleures recettes. Désormais, même mes enfants aiment le navet.


Deux gros, violets et blancs, sans doute pleins d'amertume. Deux navets, plus effrayants que la pire colère de mes deux gamins réunis. Je vois déjà leurs mines dégoûtées, leurs visages d'anges défigurés par une grimace quand ils passeront à table et verront le navet dans le plat. Franchement, cette rentrée est assez compliquée comme ça, pas besoin de rajouter une crise alimentaire au dîner. Pour le navet, on va gruger.


Allo la communauté ? Qu'est-ce que vous faites avec vos navets ? La première surprise, c'est qu'ils sont plein à aimer le navet. Damned, c'est donc possible (ce qui pourrait expliquer que ce légume racine n'a pas encore disparu de la surface de la terre). La seconde surprise, c'est qu'ils ne passent pas des heures à le planquer dans des préparations compliquées. Du coup, zou, les navets sont passés à la casserole. Et les marmots, à table (on ne devrait pas sous-estimer l'argument magique "C'est la recette de Choupinette, Rillette ou marraine Ginette. Ou pire : "Ta copine Zoé en mange avec plaisir". On sait, c'est mal, mais en attendant les-enfants-ont-mangé-du-navet).


Julie : avec des lardons et du miel

Faire revenir les lardons d'abord (des lardons de chez le boucher, c'est meilleur), ajouter les navets coupés en dés, avec de l'huile d'olive et du miel... et oublier sur le feu jusqu'à ce que les navets soient moelleux (ça prend un peu de temps). Validé.


Adèle fait pareil, sans lardons, avec du beurre à la place de l'huile d'olive et ça lui va très bien aussi. Ah, et Damien aussi. Il semblerait que le miel soit une super botte secrète pour amadouer le navet.


Aude : en purée, avec beurre, crème et noix de muscade

Prenez des navets, prenez des pommes de terre, épluchez-les et faites les cuire à l'eau ou à la vapeur. Quand c'est mou, écrasez le tout avec du beurre ET de la crème ET une bonne dose de noix de muscade. La fourberie ultime ? Un peu de fromage râpé et zou, au four. Les enfants ne craignent pas que le navet bien enrobé leur tombe sur les hanches.


Sabine : rôti

Précision préalable, Sabine adore le navet.

Elle le mange en soupe ("c'est canon"), croquant au wok, ou rôti. En résumé, faites le cuire, puis égoutter, avant de le mélanger avec de l'huile d'olive, du paprika, du sel du poivre. 10 minutes au four, jusqu'à ce que ça croustille.


Sylvain : en peau de lait

Pendant le confinement, Sylvain s'est mis à jouer les Maïté. Du coup, sa recette est par , en vidéo. Help yourself.


Lidia : à la russe

Lidia raconte qu'en Russie, le navet fait partie des bases de la cuisine paysanne. Avant de plaindre les russes, cela vaut la peine d'essayer, en salade : navet-pomme-carotte, ou navet-betterave-noix.


Mélanie: mijoté

Dans un pot-au-feu ou un couscous. C'est vrai que c'est bon !


David : en tajine

Note : les bambins de David ont l'habitude de manger comme des adultes.

Pour 2 navets, compter 2 oignons, 4 carottes, 100 g de raisins secs, 2 gousses d'ail, 25 cl de coulis de tomates et autant d'eau. 1 botte de coriandre,1 cc de curcuma, 1 cc de cumin, 1 cc de gingembre, 1 cc de cannelle. Dans une cocotte, faire dorer l'oignon, 5 min. Ajouter carottes et navets, 5 min. Ajouter ail, épices, sel, 5 min. Ajouter coulis, eau, raisins secs, 40 min. Coriandre ciselée et... A table !


Rémi : fermenté

Rémi a des goûts bizarres (mais il est tellement mince que les enfants acceptent sans broncher d'absorber une cuillère pour lui).

Pour 1 kilo de navet (émincé finement), 10 g de gros sel (pur : sans additifs, sans iode, sans fluor), 1 cc de cumin, 1 cc de coriandre. Malaxer le tout, le stocker dans un bocal fermé hermétiquement et l'oublier pendant environ un mois. Le cuire ensuite dans du vin blanc, à la manière de la choucroute, et le servir avec du poisson ou des saucisses.


Gisèle : en confiture

Je ne suis pas la seule à blêmir en trouvant des navets dans le bac à légumes. Mais Gisèle, elle, en a fait des alliés en les transformant en confiture.

1 kilo de navets, 1 kilo de sucre, le jus d'un citron jaune, 1 pointe de gingembre, 1 sachet de sucre vanillé. Tout lancer dans une casserole, laisser mijoter 1h30, mettre en bocaux et renverser (les bocaux).

Au moins, même si vous n'aimez pas, vous pourrez l'offrir à Noël à votre belle-mère qui vous tape sur les nerfs.




CONTACT

 

hello@menuz.fr

Tel: 06 30 01 27 07

 

SOYEZ LES PREMIERS INFORMÉS

  • Facebook Social Icône
  • Instagram

©2019 par GP-communication